Titre de la publication

Un essai théorique

ISSN 2629-0049

 

Vous êtes sur la page d’accueil

du site © cordes-cosmiques.fr

Si vous le visitez, c’est que vous aimez les mathématiques. Vous êtes les bienvenus.

Le site “cordes-cosmiques.fr“

tente d’encourager les jeunes générations à étudier les sciences

et expose une théorie personnelle

© La Théorie de la Question (E)

focalisant son attention sur une extrapolation du concept de division.

 

Pour atteindre cet objectif, les produits tensoriels et ceux de Lie sont d’abord déformés.

Puis des méthodes mathématiques permettant de les diviser sont élaborées.

Finalement, des applications physiques de cette démarche sont proposées.

 

Actualités du site

La page « premiers pas » a déménagé :

L’ancienne page de présentation de ce site sert désormais d’introduction au chapitre « Méthodes mathématiques » où elle trouve plus justement sa place.

 

Les avancées exposées en français

Après avoir exploré la notion d’involution sur les espaces vectoriels E(3, C) munis de produits vectoriels déformés, j’ai cru comprendre, au travers de la lecture de certains articles scientifiques, que les conditions initiales concernant ce que j’appelle les trous noirs de Bowen-York pouvaient représenter une illustration concrète de ce type d’involution. Je contrôle et j’approfondis ma compréhension du sujet dans le document :

 

Une analyse des trous noirs de Bowen-York

 

Les avancées exposées en anglais/américain :

1. Je complète la méthode intrinsèque de décomposition des produits vectoriels déformés en lui ajoutant le chapitre des polynomiales de degré deux dont la Hessienne n’est pas nulle mais a un déterminant nul.

 

Ce chapitre met en exergue l’importance des tables de Pythagore construites autour du produit tensoriel classique.

 

2. Simultanément, je reprends mes réflexions sur les possibilités de propulser les résultats élémentaires de cette théorie vers le monde théorique de la physique quantique.

 

Pour parvenir à ce but, il m’a fallu réviser mes cours en la matière et me mettre en quête des outils permettant d’envisager une procédure de quantification.

 

Après quelques errements, je me suis mis en tête de prouver que les noyaux des décompositions non-triviales et leurs transposés remplissent parfaitement le rôle attendu. C’est ce que je montre dans le double document :

 

Algebraic dynamicsCosmology

 

La seconde partie applique la procédure de quantification à la loi de Klein-Gordon, découvre les modifications induites par cette procédure sur certaines composantes de la métrique et les compare avec celles qu’aurait provoqué un effet Thirring-Lense. La confrontation livre une loi du mouvement qu’il semble aujourd’hui raisonnable de confronter avec la loi expérimentale de G. De Vaucouleurs (lien externe Wiki-FR).

 

Page d’accueil

·       Méthodes mathématiques

·       Applications physiques

·       Structures mathématiques

·       Nouveautés

·       Liste des travaux

 

 

D’une manière générale, la lecture des documents scientifiques exposés sur ce site nécessite d’avoir un niveau baccalauréat et au-delà.

 

Le site dans son ensemble se conçoit comme un élément de soutien à toutes celles et ceux souhaitant commencer un cursus universitaire scientifique ; voir par exemple la page « Conseils aux jeunes ».

 

C’est la raison pour laquelle il comporte une partie intitulée « La science aujourd’hui ». Elle est destinée à un premier débroussaillage (starter) d’un certain nombre de thématiques scientifiques actuelles.

Remerciements

La grande majorité de mes explorations s’inspirent de la lecture de cours universitaires et de documents mis gracieusement à disposition en ligne sur divers dépôts bibliographiques (ArXiv, HAL, Reserchgate, etc…). Je tiens à adresser mes remerciements aux auteurs de ces ouvrages et contributions.

 

Inversement, je vous remercie de lire mes travaux ; profitez-en, respectez-les, faites-en bon usage et, si le cœur vous en dit : n’hésitez pas à me contacter (voir les conditions d’utilisation).

 

© Thierry PERIAT, 24 juin 2019

 

Cette page fait partie de la publication en ligne 2629-0049

 

 

Vous souhaitez découvrir l’astronomie au cours de cet été? Le site de l’observatoire de Paris propose une série de liens pour vous aider.